top of page

MEZRAHI VOLE JEAN CARMET

    Claude Berri, fan de l'émission le « LE TRIBUNAL DES FLAGRANTS DELIRES », avec sa société Renn décida d’immortaliser sur la pellicule quelques audiences ( celles de Gilbert Trigano Jean-Marie Le Pen Patrick Poivre D’Arvor et Jean Carmet???).

Émissions qui ne furent jamais diffusées en télé. À noter que c’est dans son réquisitoire que Desproges s’exclamera à propos de Le Pen: « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » phrase devenue cultePhrase reprise souvent de nos jours sans en connaitre les sources et l’auteur.

    En 2012, à l’occasion du 30e anniversaire de l’émission, Studio Canal charge la société LMLR dirigée par Christian de Ronseray m’engage à la production exécutive et pour la récolte des interviews hommages qui vont accompagner ce double DVD : dont Claude Villers en personne, le Professeur Rollin, Luis Rego, Stéphane Guillon

    Les droits des captations des émissions étaient la possession pour moitié de Pathé Cinéma à qui Claude Berri les avait vendus. Berri ayant abandonné l’idée de la captation des émissions radio, car lui-même en plein tournage de ‘Tchao Pantin’ avait la tête dans le guidon.

    Un accord financier avec l’INA ( institut national de l’audiovisuel ) propriétaire des droits de l’émission radio et les ayant droit des participants est trouvé.

Pas de problème, moyennant le financement déboursé par Studio Canal, nous achetons les droits de trois des quatre émissions. Techniquement, la bande du programme avec Gilbert Trigano n’est pas exploitable. Celles de Le Pen et PPDA après restauration sont diffusables.

    Après enquête cette émission enregistrée par A2 sur Jean Carmet ne passa pas à l’antenne, car le directeur de l’époque fut choqué parce que le mot ‘quéquette’ fut prononcé, mais une copie existait.

Négociation s’entame avec France Télévisions et l’INA dépositaire exclusive des programmes du service public de l’audiovisuel. On cherche … on recherche …  Impossible de retrouver l’émission de Jean Carmet. L’émission tournée avec Carmet a disparu ??? Oh oh ! 

   Par le plus grand des hasards, on apprend que la bande avait été ‘volée. Mais par qui ? Remontant la filière, on s’aperçoit que c’est un passionné de Jean Carmet qui l’a prise.

Très rapidement, le nom de Raphaël Mezrahsort… C’est bien lui qui l’a.

On la retrouve conservée et planquée sous son matelas. Sans nier, il nous la rend, mais moyennant… !?

Le patron de LMLR dut trouver un gentil arrangement pécunier conséquent avec le chapardeur amoureux pour que celui-ci la restituât.

Raphaël Mezrahi reste encore toujours peu volubile sur son larcin.

L’INA propriétaire des archives du service public peut remettre dans son catalogue ; l’émission subtilisée manquante.

Avec STUDIO CANAL, nous pouvons enfin sortir les DVD. C’est ainsi que trois accusés y figurent, depuis tout cela est devenu collector … et Jean Carmet déclarera comme seul argument pour échapper à la peine : « je ne tolère qu’une seule arme , le tire-bouchon ».Cette émission sera tout de même diffusée sur FR2 à la mort de Carmet en forme d’hommage.

Hervé Meillon

 

Comentários


bottom of page